Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On Se Présente !

  • : Hello Tahiti: le blog des Hellot à Tahiti !
  • : On part à Tahiti ! Voici notre blog qui nous permettra de raconter nos aventures là-bas et garder le contact avec nos familles et nos amis. Nous partons 2 ans, de Juillet 2010 à Juillet 2012.
  • Contact

Quelle heure est-il ?

 
Ici ou là-bas, il y a forcément quelqu'un qui dort...ou pas loin !!
 
A Tahiti
En France

Archives

11 juillet 2012 3 11 /07 /juillet /2012 10:06

 

Et voilà, la boucle est bouclée !

Nous avions commencé nos voyages par Moorea et nous avons terminé par un week-end des plus relaxants sur l’île-sœur de Tahiti.

Malgré un temps mitigé, nous sommes partis un Vendredi après-midi vers une nouvelle pension, l’hôtel Hibiscus dont j’avais lu beaucoup de bien.

Cette petite pension est située au cœur d’un immense jardin tropical et en plus d’un accès plage, il y a une piscine ! Que de promesses de bonheur pour notre Baptistou !  

Hotel-Hibiscus.jpg

Finalement, le temps a été un peu mitigé mais nous avons passé un week-end extrêmement ressourçant en famille, à paresser sur la terrasse, à faire des mots croisés, à jouer, à courir, à nous reposer et à ne penser à rien d’autre qu’à nous !

Nous avons poussé le comble de la farniente à aller manger au petit restaurant sur la plage, Le Sunset, ce qui est bien pratique le soir en cas de grosse flemme !
  En-famille.jpg

Pour ma part, je me suis même offert un petit massage dont je rêvais depuis longtemps, et amies de Tahiti et d’ailleurs, je vous recommande chaudement les soins de Taina, qui habite tout près de Moorea Fun Dive. Vous pouvez la joindre au 26.47.58, je lui ai promis que je lui ferai de la pub car c’est une déesse du massage !

 

Ce petit week-end en toute tranquillité nous a permis de nous détendre et de faire nos au revoir à Moorea…

Nana-Moorea.jpg

Baptiste en rentrant à Tahiti, voulait retourner au bungalow aussi sec, mais il y a une fin pour tout, mon petit chat…
  228.jpg

On vous embrasse !

 

Nana !    

Partager cet article
Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 09:26

 

Lors du 1er long week-end de Mai, nous sommes partis à Moorea entre copains avec les Momos et les Morvan.

L'occasion de passer du temps ensemble avant le retour des uns et des autres en métropole et aussi de tester une nouvelle pension, la pension "Te Fare Mihi", on vous la recommande !   
        Pension-Fare-Mihi-copie-2.jpg

Malgré le temps gris, ce fut un week-end très agréable placé sous le signe de l'amitié, de la plage et des bonnes bouffes entre copains: 2 raclettes en un wee-end, il faisait vraiment frais à Moorea !   
  Plage-Fare-Mihi.jpg

Notre Baptistou a lui aussi bien profité de ses copains, il y a eu des jeux sur la plage, dans l'eau, dans le bungalow et des éclats de rire à n'en plus finir lors de conversations très "caca-prout" !   
  Copains-Moorea.jpg

Nous en avons également profité pour tester le repas tahitien traditionnel, le "ma'a Tahiti" au Painapo Beach, il était temps !   
  Painapo-Beach.jpg

Un grand merci les amis pour cet excellent week-end !

La prochaine fois, c'est d'accord, on fera ça à Disneyland !

On vous embrasse !

Nana !

Partager cet article
Repost0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 02:17

 

Le week-end dernier, nous sommes partis à Moorea entre copains.

Après la semaine très pluvieuse que nous avions eu, on n’était vraiment pas certains d’avoir du beau temps mais si le temps a été nuageux, au moins, globalement, nous sommes passés entre les gouttes !

Nous avions jeté notre dévolu sur la pension Linareva, que nous avions déjà testée au mois de Juillet dernier, à notre arrivée sur le fenua.

On avait tellement adoré cet endroit qu’on appréhendait un peu d’être déçus mais pas du tout ! Même avec un temps nuageux, on est retombés illico sous le charme ! Quel endroit ! Le cadre est tout simplement somptueux, les bungalows sont répartis harmonieusement de sorte qu’on se sent vraiment tranquilles et tout y est très confortable !

Linareva.jpg

On avait choisi 2 grand bungalows pour loger notre tribu et celui dont nous avons pris possession était tout simplement magnifique !

Arrivés le Vendredi en milieu d’après-midi, nous avons ensuite accueilli Stephan, Cécile et leurs garçons Andrea et Angelo en fin de journée. Manu, Céline, Romane et Malo ne sont ensuite arrivés que le Samedi matin.

Pour être francs, on était tellement bien où on était qu’on n’a quasiment pas bougé.

Les garçons ont juste fait une petite plongée pour aller taquiner les requins le Samedi matin, sinon, on est restés sur place, à passer du temps entre copains…

Plongée Momo

Le week-end a été rythmé par des apéros, de grandes tablées autour d'un barbecue et même d'une raclette party le Vendredi soir car vraiment, le temps s’y prêtait !

Bouffes.jpg

Dès que la pluie s’arrêtait, on se précipitait dehors pour profiter de la très  belle plage de la pension, et faire des châteaux de sable, des balades en kayak, des concours de plongeons au bout du ponton, du foot sur la pelouse !

 Jeux-ext.jpg

Quand la pluie était de la partie, on se réfugiait à l'intérieur pour regarder des DVD de Samsam et de Shrek, jouer à Croque-carotte (j'avais de l'entraînement !) et lire des histoires calmes (de Samsam, bien sûr !!)

Jeux-int.jpg

Les mamans ont même eu le droit à un moment de calme rien qu’à elles en se faisant masser (divinement) par Tepoe…, après ça, les amis, on était dé-ten-dues !! (la preuve en images !!)

Massage

C'était vraiment un week-end extra, avec des copains super, à refaire, ça c’est sûr !!

Nana !  

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 07:45

 

Le matin de Noël, eh bien, c’était vraiment Noël car Baptiste s’est réveillé à 8h (oui, vous avez bien lu !!) et nos voisins sont venus nous apporter des pains au chocolat… C’est pas le bonheur, ça ?

On avait rendez-vous à 9h avec Hiro pour partir tous ensemble passer la journée sur un motu (pour rappel, un motu est un petit îlot paradisiaque planté de palmiers).

On a chargé les glacières, le pique-nique , les serviettes et on est partis en pirogue vers notre destination.

110

L’ambiance était à la détente et très bon enfant et le paysage était tout simplement époustouflant: du bleu, du turquoise, des motus partout et l'eau, transparente...

121-copie-1

(Cliquez pour vous en mettre plein les yeux !)

Hiro nous a arrêtés en chemin car des « touristes » étaient en train de nourrir des raies… Moi qui n’en avais encore jamais vu, j’ai trouvé ça super. On m’avait dit que les raies adorent se faire caresser et sont très douces et c’est tout à fait vrai, une chouette expérience !

  129.JPG

On a même rencontré un petit requin pointe noire (j’étais tout à côté mais bien sûr, je n’ai pas de photo pour le prouver…, pas de panique, il était tout petit et tout à fait inoffensif !)

Nous avons fini par arriver au motu et là, comment dire…, le paradis (oui, encore !), une grande plage de sable blanc pour nous tous seuls, des chaises longues, des tables de pique-nique, le lagon transparent , la vue splendide…, je commence à être à court d’adjectifs, moi !!

200.JPG

La journée s’est écoulée rythmée par des baignades, des jeux de plage, du farniente, des photos mythos (je me suis laissée tenter !!) et des conversations plaisantes en petits groupes.

201.JPG

 

207.JPG

Baptiste a profité à fond de cette journée puisqu’il s’est endormi vers 11h30 et ne s’est réveillé qu’à 14h30, sachant que la pirogue venait nous chercher à 15h… (pendant ce temps-là, ses parenst faisaient les andouilles...!)

226.JPG 

Sur le chemin du retour, on a pris conscience des coups de soleil qu’on avait tous pris et on est vite rentrés nous mettre à l’ombre…

On a terminé la journée par une raclette de derrière les fagots que tout le monde attendait avec impatience et on s'est ensuite couchés pas trop tard…

Le lendemain, nous avons quitté la pension vers 10h et pique-niqué tous ensemble sur une très belle plage de sable blanc avant de reprendre le bateau.

Quel Noël, vous ne trouvez pas ?!!

Allez, on vous embrasse, nana !

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2010 3 29 /12 /décembre /2010 19:47

 

Comme promis, voici le récit de notre 1er Noël au soleil !

Pour être francs, nous avons eu énormément de mal à nous mettre dans l’ambiance, heureusement que notre titou mettait tous les jours ses petites chansons de Noël sur lesquelles il dansait comme un fou et qu’il nous parlait du Papa Noël, sinon, on aurait été fichus de passer à côté…

Noël cette année, c’était donc entre copains et au soleil, direction l’île de Moorea que nous connaissons bien maintenant !

Le 24 Décembre, nous avons pris le ferry de 12h20. Il y avait des bouchons et une joyeuse agitation à l’entrée de la gare maritime : des voitures dans tous les sens, des gens partout, les bras chargés de cadeaux et on s’est dit: « Note pour plus tard : ne pas partir un 24 Décembre à Moorea,  c’est trop de la folie ! ».

A l’arrivée, c’était évidemment la même cohue et on s’est dégagés tant bien que mal des voitures pour aller manger des frites "chez Dominique", une petite roulotte tout près qu'on aime bien.

On s’est ensuite rendus tranquillement à notre pension, le Tapu Lodge, où les collègues nous attendaient déjà.

Le coin était plutôt sympa pour un week-end entre copains.

Il y avait des grands et des petits bungalows,

046.JPG

une vue magnifique sur le lagon en face,

098-copie-1.JPG

un grand terrain de jeux pour les petits et les grands,

 053  

038-copie-2

une belle plage en face…

065

...de quoi occuper tout le monde avant la venue du Père Noël !!

Nous étions 5 couples avec chacun un petit gars (de 4 ans et demi à 15 mois) et c’était très sympa.

Le Père Noël était attendu de pied ferme et tout le monde s'était mis à ses couleurs !

067-copie-1.JPG

Il est finalement venu de bonne heure car tous les loulous tombaient de fatigue et selon l’âge, il y a eu beaucoup d’excitation, un peu de peur et de curiosité et une bonne dose d’indifférence pour le plus petit !

Nous, les parents, avons bien évidemment été attendris devant la scène et on tire un grand coup de chapeau à notre Père Noël polynésien qui a été parfait, même dans son costume un peu trop petit et les pieds nus ! 

082-copie-1.JPG

Le déballage des cadeaux a créé une joyeuse cacophonie et une curiosité unanime des enfants pour les cadeaux des autres…

092.JPG

Après toutes ces émotions, tous les petits sont allés se coucher et les grands ont mangé tranquillement sur la terrasse : au menu, toasts de foie gras et de saumon fumé, salade de magret, papillote de mahi-mahi et salade de fruits frais !

On s’est couchés tard (2h du mat', rendez-vous compte !) en espérant que le Baptistou ne se lève pas trop tôt... 

Je vous raconte la suite très vite !

Nana ! 

Partager cet article
Repost0
28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 22:38

 

Parce nous, c’était entre copains, au soleil et sur une île… Pas conventionnel, hein !

Je ne dis pas ça pour vous faire bisquer parce que nos familles et nos amis nous ont beaucoup manqué à cette occasion…

Allez, avant de vous envoyer le récit de notre 1er Noël en Polynésie, voici un petit avant-goût en images...

Sans-titre-2-copie-2.jpg

 082

 212

Je vous raconte tout plus tard !

Nana !

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 08:50

 

Pour terminer les vacances en beauté (et achever de démotiver mon frère au boulot…), nous sommes partis passer le dernier week-end à Moorea.

Au programme, une nouvelle pension à essayer et espérons-le, du beau temps !

Nous prenons le ferry de 9h10 sous un soleil éclatant et arrivons 30 minutes plus tard au port de Vaiare.

Nous prenons tranquillement la route vers notre pension, le Fare Aute et nous arrêtons en chemin au belvédère pour admirer enfin la vue par beau temps.  

041

On continue tranquillement vers le sud de l’île et nous arrêtons dans un petit resto. En ce moment, je ne mange que des plats typiquement polynésiens, à savoir entrecôte sauce roquefort et frites… ! L’occasion pour Baptiste de manger quelques frites avec sa maman, et là, révélation ! depuis, il en demande et en redemande: « dame, frites ! » (ça et son jus de mangue qu'il boirait en continu…, ça nous fait des repas bien variés !)

Au resto, on se fait allègrement attaquer par les moustiques… Enfin, surtout les garçons, car moi, ils m’ignorent, pour mon plus grand bonheur, ce qui ne m’empêche pas d’appliquer avec beaucoup de sollicitude le monoi’i à la citronnelle puis l’huile de tamanu sur mes 2 victimes… !

Cette attaque de moustiques nous inquiète un peu car notre pension est toute proche de l’endroit où nous avons mangé, est-ce que le coin serait infesté ?!!

Nous découvrons enfin notre petite pension, le Fare Aute, beaucoup de charme, beaucoup d’arbres et un petit bungalow tout mignon qui nous plaît bien.

  067

Nous sommes les 1ers arrivés et filons directement à la plage. Le temps est menaçant mais ça nous vaut de magnifiques photos, le contraste entre l’anthracite des nuages et le turquoise du lagon est saississant !

055.JPG

Autre bonne surprise pour Baptiste (et sa maman), il y a des chiens et un chat: on a retrouvé Noanoa !!

 070

On passe cette 1ère après-midi à la plage, dans une eau à 30°C ! (oui, vous avez bien lu !) Si vous vous posez la question, je vous réponds tout net : non, ce n’est pas trop chaud, je vous assure. Par contre, quand on sort, s’il y a un peu de vent, on a un peu froid… (Comment ça, j’exagère ?)

Par contre, la tendance se confirme, les moustiques sont bien présents et attaquent sans relâche mes 2 garçons, ils le prennent heureusement avec philosophie et on se protège avec les tortillons, le monoi’i et on se réfugie manger à l'intérieur !

Après une nuit calme bien à l’abri sous les moustiquaires, nous partons le lendemain matin visiter le Lycée agricole d’Opunohu, pour y découvrir les plantations de fruits de l’île, et y découvrir des arbres qu’on ne connaît pas en métropole !

083-copie-1 (Cliquez pour agrandir)

Alors bien sûr, on avait oublié le porte-bébé, on s’est un peu perdus dans les champs d’ananas, on était en tatanes et il avait plu ! (je ne vous raconte pas le bain de boue pour les pieds et les gliassades plus ou moins contrôlées qu’on a réalisées…) mais c’était une chouette balade quand même !!

On s’est arrêtés ensuite à la boutique du Lycée Agricole pour déguster et acheter des confitures et on a été un peu douchés par l’accueil très peu polynésien (c'est-à-dire très peu aimable) des 2 métros qui étaient là : de l’agressivité, de l’indifférence, eh oh, on est à Moorea quand même, cool…

Tout le monde est parti ensuite à la sieste, puis pluie oblige, on a fait un petit tour au « centre commercial » de l’île, au Petit Village. On s’est arrêté boire un verre dans un petit resto sympa où Baptiste a vomi sans complexe son jus de mangue sur sa maman... ça ne l'a pas ensuite empêché  de manger l’air de rien une petite portion de frites (ben c’est que quelque chose le gênait pas vrai ?)

A mes excuses, la serveuse (polynésienne) répondra avec le sourire « mais tu sais, j’ai des enfants moi aussi, je sais ce que c’est ! »

Nous rentrons tranquillement à notre pension où le soleil a reparu et hop, à l’eau ! On passera une excellente fin de journée avec les 2 autres familles de la pension, qui ont des enfants de l’âge de Baptistou. 

 090

Le dimanche matin, mon doudou se fait son épisode plongée du week-end (il est à fond sur la plongée en ce moment…il vit, il respire, il lit "plongée"). En tout cas, il prend de magnifiques photos sur le bateau et dans l'eau (je vais finir par l'engager comme photographe attitré moi...!) 

107

 

153

De notre côté avec Baptiste, nous allons passer la matinée à la sublime plage de Temae. Comme Pierre-Jean avait l’appareil photo, je n’ai pas pris de photos, pourtant ça vous aurait plu, car c'est vraiment un endroit paradisiaque...oh, allez ce sera pour la prochaine fois, ou mieux, vous viendrez voir par vous-mêmes, on fait comme ça ?

On rentre ensuite tranquillement par le ferry de 14h40, très heureux de ce week-end et des vacances que nous avons passées.

Ce serait bien si on était tout le temps en vadrouille à visiter les îles, non ? (Comment ça, c'est déjà ce qu'on fait ?)

Allez, à plus tard pour de nouvelles aventures alors !!

Nana !

Partager cet article
Repost0
26 août 2010 4 26 /08 /août /2010 18:50

 

Oh, si vous croyez que je ne vois pas votre air goguenard insinuant que nous avons abusé du rhum ou de la Hinano… Non, non, notre week-end fut arrosé… de pluie !

Eh oui, même dans les îles, il pleut et pas qu’un peu et pas que 2 minutes, vous pouvez me croire !

Partis sous la pluie le Vendredi midi de Tahiti pour Moorea, on espérait secrètement que la petite sœur serait épargnée par le mauvais temps mais que nenni !!

Eh bien croyez-vous que cela nous a empêchés de passer un bon week-end ?
  001.JPG

Eh bien non ! Pourtant c’était un peu mal parti…

Arrivés à notre pension (le Fare Pole pour ceux que ça intéresse), on a un peu déchanté…

Le bungalow était un peu moyen, pas très convivial et surtout Pierre-Jean s’est littéralement fait attaquer en règle par les moustiques… Je le regardais catastrophée se faire piquer et repiquer et même Baptiste qui "chassait les moustiques" comme Papa en tapant dans ses mains, n’a pas réussi à le dérider…Le week-end semblait mal parti…

On a donc décidé d’aller découvrir la plage mais (contre toute attente) c’était marée basse ! Ah ça, on pouvait se balader mais pour aller se baigner il fallait marcher au moins 500m pour avoir de l’eau aux genoux. Au bord de l’eau, c’était des algues à profusion, Baptiste pouvait patouiller comme il voulait mais c’était bien tout !

Pourtant comme disait Pierre-Jean, les photos sur le site n’avaient pas menti, mais prises sous un certain angle, elles étaient très flatteuses…

Ah, je vous entends d’ici nous traiter de blasés mais comment dire, la Pension Linareva avait mis la barre très haut…et on était un peu déçus.

Finalement, après une soirée avec nos collègues Gérald, Marie-Hélène, Fabrice et Laurence (6 adultes et 6 enfants au total), une bonne nuit de sommeil sans moustiques, on s’est réveillés sous la pluie mais bien requinqués.

On s’est arrêtés au Petit Village faire nos touristes et visiter les boutiques de curios où se vendent des paréos et des souvenirs. On a discuté avec les commerçants et on a fait des rencontres super sympas, il n’y a pas à dire, être loin de chez soi, ça aide à se lier aux gens !
  031.JPG

On est partis ensuite dans l’espoir de visiter l’Usine de fruits Rotui, le Lycée Agricole et le Belvédère mais la pluie nous a chassés de partout, puis Baptiste s’est endormi dans la voiture pendant qu’on a parcouru l’intérieur de l’île tranquillement.
  035.JPG

On a discuté, on s’est arrêté prendre des photos de chevaux, on a laissé sur le côté faute de place des auto-stoppeurs trempés mais hilares, la matinée a donc été étonnamment bonne malgré la pluie !

043-copie-1.JPG

On s’est arrêtés manger au Coco d’Isle, un petit resto réputé où nous avons été presque les seuls convives ce midi-là. Baptiste s’est amusé autour de nous les pieds dans le sable et a picoré du riz et des frites de "uru" avec son papa.
  054.JPG

L’après-midi nous a offert une accalmie et l’occasion de nous tremper un peu (surtout les pieds !) et de faire des châteaux de sable.

072.JPG 

Paule, la propriétaire est venue discuter avec nous, elle est Luxembourgeoise et vit ici depuis 20 ans, elle nous a donné des conseils pour la suite de nos balades, on adore ces échanges avec les gens du cru !

La soirée s’est terminée tranquillement, Baptiste a fait son clown et nous a fait lire 10 fois la même histoire avant d’aller se coucher. On est bien en famille !

Le Dimanche, le soleil est enfin revenu ! On a redécouvert la plage de sable blanc et la mer transparente mais rien à faire, même si c’est très beau, on n’a pas été conquis par l’endroit.
  110.JPG

 

060.JPG

On a terminé tranquillement notre week-end entre la plage, une plongée pour Pierre-Jean et quelques photos rigolotes.
  109.JPG

  

112.JPG

Le retour jusqu’à l’embarcadère nous a confirmé que Moorea est une île splendide, nous reviendrons essayer une autre pension !!
  122.JPG

 

Nana !

Partager cet article
Repost0
4 août 2010 3 04 /08 /août /2010 01:58

 

Enfin !


Après 3 longues semaines passées à Tahiti entre le boulot (pour Pierre-Jean) et les balades en poussette et autres virées au CMT pour faire du toboggan (pour Baptiste), nous récupérons notre voiture (une gentille Clio grise, qui a l'air bien sous tous rapports) et filons dare-dare nous aérer à Moorea (et non "Montreal" comme comprennent certains ;)), l'île soeur de Tahiti distante de seulement 17 km et qui veut dire "lézard jaune" en tahitien (c'est joli, non ?)

 

Tout le monde nous l'a dit: à Moorea, c'est le dépaysement total et on n'aura qu'une idée en tête après ça: y retourner !!

 

Nous partons par le bateau de 9h15, l'Aremiti 5 qui est un grand catamaran pouvant contenir une centaine de voitures.


La nôtre nous accompagne et nous l'avons chargée de nos bagages (surtout des maillots de bain et des serviettes de plage !), de provisions, la poussette de Baptiste et tout son petit bardas de grand bébé !!


L'ambiance est décontractée en attendant l'embarquement. Les voitures sont capot contre capot et tout le monde discute, s'interpelle: ça sent le week-end !!

 

Je n'ai pas honte de le dire: j'ai eu un peu le mal de mer pendant les 30 minutes de traversée alors que la mer était assez calme. Pierre-Jean me regardait, un peu perplexe car pour un marin aguerri comme lui, m'enfin, ça ne bougeait presque pas !!

 

Nous arrivons à 9h45, sous un beau ciel bleu et descendons tranquillement vers notre pension, la résidence Linareva.

 

Sur la route, on s'en met plein les mirettes, c'est beau où qu'on regarde, la nature est omniprésente, sauvage et luxuriante, la mer bleu turquoise d'un côté, la montagne imposante de l'autre.

 

018

 

(ça vous fait rêver ?  Nous aussi, on vous rassure !)

 

On s'arrête manger un bout, notre Baptiste est moyennement en forme car il a un peu de fièvre mais il tient le coup quand même et découvre pour notre plus grand plaisir comment boire à la paille ! (on est fiers bien sûr !)

 

Nous arrivons à la pension, et là, c'est le paradis. Le cadre est magique: les bungalows sont blottis au pied des montagnes, au sein d'un panorama grandiose et la petite plage de la résidence est tout simplement idyllique.

 

On essaie de faire une sieste mais la baignade nous appelle, alors on file !

 

Comme d'habitude, on est étonnés de rester aussi longtemps dans l'eau sans avoir froid: j'en connais qui se baigneront, ça, c'est sûr !

 

083

 

A 17h, Roland, notre hôte, rassemble ses invités en nourrissant les requins au bout du ponton: impressionnant.

 

105

 

On reste discuter un moment, l'ambiance est détendue, on se croirait dans un camping paradisiaque.

Nous sommes déjà conquis et nous nous promettons de revenir plus longtemps.

 

Notre Titou est lui terrassé de bonne heure par la fatigue et une forte fièvre.

 

Après une nuit passée en pointillés (pleurs de Baptiste et vent très fort dans les palmiers), nous prenons notre petit déjeuner à deux pas de la plage.

 

123

 

On passe tranquillement nos dernières heures à faire le tour de l'île et à lézarder sur la très belle plage de Temae.

 

132

 

Le retour par bateau est encore plus mouvementé (l'hôtesse distribuait même des sacs en plastique pour les estomacs fragiles) mais j'ai tenu le coup comme une grande.

 

Retour à la maison avec des images de carte postale plein la tête.

 

On reviendra vite c'est sûr, il nous reste tellement de choses à voir !

 

Nana !

 

Partager cet article
Repost0