Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

On Se Présente !

  • : Hello Tahiti: le blog des Hellot à Tahiti !
  • : On part à Tahiti ! Voici notre blog qui nous permettra de raconter nos aventures là-bas et garder le contact avec nos familles et nos amis. Nous partons 2 ans, de Juillet 2010 à Juillet 2012.
  • Contact

Quelle heure est-il ?

 
Ici ou là-bas, il y a forcément quelqu'un qui dort...ou pas loin !!
 
A Tahiti
En France

Archives

27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 00:13

 

Pour notre dernier réveil dans notre tente à Huahine, on se paie le luxe de faire la grasse matinée jusqu'à presque 7h ! (enfin, c’est surtout que Baptiste nous laisse dormir, il a pitié de ses pauvres parents !!). On avait fermé complètement la tente car il faisait un peu frisquet la nuit et le soleil a pointé le bout de son nez un peu plus tard que d’habitude dans notre tente.

On se réveille en douceur, on veut profiter de nos derniers moments sur cette belle île qu’est Huahine.

On prend notre dernier petit déjeuner au fare pote’e et le chat des lieux, que Baptiste a rebaptisé "Noanoa" comme le chat de nos voisins à Pirae, aura lui aussi droit à son "biberon de lait" !

252.JPG

Le rythme est tranquille, on laisse couler le temps, on profite de la vue...

256.JPG

...et on se fait quelques photos de famille en souvenir !

266.JPG

A 9h, on est dans l’eau pour une dernière baignade et croyez-nous, elle n’est même pas un peu fraîche !

De gros nuages arrivent sans se presser et peu de temps après, c’est la pluie ! Mais même sous la pluie, la vue est magnifique.

Baptiste en profite pour faire une looongue sieste en prévision de notre voyage du retour et nous, on refait les valises. Je me plonge aussi dans nos guides de voyages pour rêver déjà de notre prochain périple !

Vers 14h, Nora et Sabrina nous accompagnent à l’aéroport et après des au-revoir chargés de promesses de retour, nous enregistrons nos bagages (en 1 minutes chrono !) et attendons tranquillement l’embarquement.

L’aéroport est décidément tout petit mais néanmoins pittoresque de par sa petite taille. On se fait l’impression d’être des voyageurs du bout du monde, ce que nous sommes en fait !!

Notre avion arrive enfin et nous passons devant tout le monde (privilège d'avoir un enfant en bas âge !!) Nous pourrons cette fois-ci avoir des places côté à côte.

271

Au bout de 15 minutes de vol, nous faisons une escale à Raiatea, que nous découvrons du ciel avec intérêt, ce sera peut-être une prochaine destination, à voir !

278.JPG

Peu avant d'arriver à l'aéroport de Faa'a, nous découvrons également Moorea et Tahiti du ciel et je suis frappée par la beauté de leurs lagons et de leurs montagnes découpées. C'est bien de vouloir partir découvrir d’autres îles, mais il ne faut pas oublier de visiter aussi celles qui sont toutes proches !

 Nous arrivons à Tahiti à 16h10, et nous avons un petit choc en retrouvant la civilisation et la circulation de Papeete (et encore, c’est Tahiti, pas Paris !)

Le retour à la maison sera un peu agité pour notre titou (que d'émotions pour un si petit garçon !) mais il a depuis retrouvé ses marques.. prêt à repartir !

Et vous, vous êtes prêts à nous suivre dans nos prochaines péripéties ?

Allez, nana !

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 01:02

 

Le Mercredi nous avions rendez-vous avec la cousine de Sabrina, Poe (ce qui signifie "perle" en tahitien) pour un "motu picnic", c'est-à-dire un petit tour guidé de l’île en pirogue, non pas que nous soyions adeptes de ce genre de formule mais là, on avait envie de se laisser tenter et guider.

On craignait un peu pour le temps car depuis notre lever, il y avait eu quelques averses mais Sabrina nous avait confirmé que Poe maintenait son tour, alors, on est partis confiants !

Poe est venue nous chercher à la pension sur les coups de 9h du matin, on était chargés comme des mules avec toutes nos affaires de rechange, nos serviettes et tout le barda pour Baptiste !

Elle nous a embarqués dans sa camionnette un peu branlante direction le port de Fare tout en bavardant gaiement avec nous.

On est montés sur un petit bateau avec 4 autres personnes et Beko, le capitaine nous a conduits le long de l’île pour nous la faire découvrir.

On a adoré découvrir l’île par la mer, avec le sourire de Poe, son yukulele, ses chansons, ses rires et ses légendes sur son île. 

Sans-titre-2.jpg 

Avant notre 1er arrêt, on a rencontré des dauphins ! Baptiste était comme un fou avec son papa (et nous aussi, remarquez, ce n’est pas si courant de rencontrer tout un banc de dauphins, qui nagent avec le bateau et sautent devant nous !) Pierre-Jean n’a fait ni une ni deux, il a saisi l’appareil photo (dans son caisson étanche, hein) et a sauté dans l’eau pour essayer de les attraper de plus près mais peine perdue…

  196.JPG

Après toutes ces émotions, Baptiste s’est endormi dans les bras de son papou et dormait encore lors de notre 1er arrêt dans un jardin de corail.

  203.JPG

Je suis donc descendue plonger avec masque, tuba et palmes et photographier les poissons et les coraux : super chouette !

  213.JPG

Après ça, les paysages étaient toujours aussi beaux mais le temps s’est gâté… On a carrément eu droit à la pluie battante et même si le bateau avait un petit abri, on a tous fini trempés comme des soupes (bon, on était en maillot mais quand même !).

Tous ? Non, Baptiste pendant ce temps-là dormait comme un bienheureux dans les bras de Pierre-Jean, protégé par une serviette de bain et il ne s’est réveillé qu’en arrivant à la ferme perlière, le teint frais, pas mouillé pour 2 sous (tant mieux, c’est ce qu’on voulait), super !

Après la visite de la ferme perlière (minuscule et perdue au beau milieu du lagon, très impressionnant, surtout par mauvais temps…), nous nous sommes arrêtés sur le motu de la famille de Poe et avons préparé le repas sous les conseils avisés de notre guide. Beko nous a fait une démonstration de "coupe et de râpage de noix de coco".

233.JPG

Pierre-Jean aura regretté de ne pas manger les pieds dans l’eau comme annoncé mais il pleuvait toujours et nous avons mangé sur la terrasse, bien à l’abri de la pluie, en admirant le lagon (qui doit avoir des couleurs splendides par beau temps !), en discutant gaiement et au son du yukulele de Beko.

Nous terminerons en faisant un petit tour de la propriété immense de Poe. Nous irons de l'autre côté du motu voir l'Océan Pacifique en face et chercher des Bernard L'Hermite avec le petit couple de jeunes mariés savoyards qui se trouvent sur le bateau avec nous. En revenant sur nos pas, nous passerons par une grande pièce, et là, surprise, un énorme tracteur !! (quel paradis cet endroit, décidément !!) 

236.JPG

Au retour, nous n’aurons pas de pluie et nous passerons le trajet agréablement à tresser des feuilles de cocotiers et Poe nous apprendra comment nouer un paréo et avoir l'air chic !

Malgré la pluie, nous serons ravis de notre sortie et je pense que nous referons ce tour rien que pour voir les couleurs du lagon au soleil et faire enfin le repas les pieds dans l’eau !!

239.JPG

Nous irons dormir encore une fois de bonne heure, contents de notre journée et décidés à profiter de notre dernière nuit à la belle étoile.

Nana ! 

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 02:44

 

Après une 1ère nuit un peu mouvementée (il faut le temps que Baptiste se fasse à son nouveau lit et puis, les vagues qui se fracassent sur la barrière de corail, ça fait un de ces raffuts quand on dort à côté !!), on se réveille avec le soleil vers 6h du matin…

Quelle vue ! Quel calme !  

075.JPG

On est bien. Si ce n’est pas le paradis, ça y ressemble furieusement en tout cas.

Sabrina nous a fait le plein pour le petit déjeuner au fare pote’e, on a du pain frais, des fruits frais, on prend notre temps en contemplant la mer, le rythme est tranquille.

Nora, la maman de Sabrina nous loue sa voiture pour la journée et nous partons visiter l’île à notre rythme, c'est-à-dire guère plus qu’à 40 km/h car on dévore tout des yeux, on s’arrête, on fait demi-tour, on recule même, on ne veut rien manquer ! (Remarquez, on peut se le permettre car il n’y a pas foule sur la route et sinon, on se fait doubler).

 Huahine

N’ayant pas de siège-auto, Baptiste fera le voyage un peu tout seul à l’arrière puis sur mes genoux à l’avant (car il y a plein de boutons à tripoter !!)

On commence par l’île du nord que l’on traversera d’ouest en est, on s’arrête au belvédère afin de voir les 2 îles du haut mais pas trop longtemps car il y a des moustiques et mes 2 hommes se font littéralement dévorer !

099.JPG

J’avais lu un peu partout que cette île se caractérisait par sa prédominance de bleu et de vert et ça se vérifie, la végétation est luxuriante et le lagon nous offre un beau dégradé de bleus et de turquoises.

093.JPG

Les motus, ces petits îlots de terre couverts de cocotiers et de cultures de melons et de pastèques (renommées dans toute la Polynésie) nous font rêver…

 155.JPG

Nous continuons notre petit tour vers la lagune de Maeva et longeons le lac Fauna Nui, les petites maisons qui le bordent ont un charme fou et on est littéralement séduits par ce petit coin.

095.JPG

On admire les paysages de la lagune et on observe si les pièges à poissons fonctionnent.

110-copie-1.JPG

121.JPG

On en profite pour prendre ce que Pierre-Jean appelle des « photos-mytho », des photos qui sont censées vous faire mourir d’envie du fond de vos fauteuils (c’est moche comme état d’esprit, hein ?, je ne cautionne pas du tout moi en tout cas…)

114.JPG

On descend tranquillement vers l’île du sud et on passe par l’unique pont qui les relie.

Pendant ce temps-là, Baptiste s’endort pour une petite sieste réparatrice (c’est que ça fatigue tous ces voyages et ces découvertes).

On s’arrête sur l’autre site de Fare I’e à Parea pour voir comment c’est : un très joli cadre face au lagon, une belle plage mais bien plus de tentes, on préfère notre intimité avec les 2 tentes de notre site mais ça peut être chouette si on a du monde à emmener à Huahine. 

141

On s’arrête manger au relais Mahana pour profiter ensuite de la plage et là…paradis !

164

La plage est toute de sable blanc et fin, l’eau est turquoise transparente, et voilà, le Papa Pingouin recommence avec ses photos mytho !

183

On ne va pas vous mentir : on a passé une après-midi géniale… On était super bien, le bonheur, le pied… et l’eau chaude…, ça vous réchauffe l’hiver tout ça, pas vrai ?!!

174.JPG

Allez, consolez-vous : la pluie a fini par arriver et nous sommes rentrés tranquillement à notre tente, ravis, des images plein la tête et la peau tannée par le soleil.

On a rendu la voiture à nos hôtes et en discutant, de fil en aiguille, on s’est rendus compte que Sabrina avait habité dans notre maison à Pirae ! (le monde est petit quand même…)

La soirée fut ensuite tranquille, douche, repas et dodo à 20h30 !

Ça fatigue l’aventure !

A demain !

 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2010 1 22 /11 /novembre /2010 08:06

 

Nous voici de retour ! Suivez-nous, on vous fait découvrir Huahine !

Huahine est la 1ère île « Sous le vent » que nous allons visiter. Située à quelques 170 km de distance au nord-ouest de Tahiti, on y est en 40 minutes de vol.

carte

L’occasion pour nous de reprendre l’avion, mais pas pour 24 heures de vol cette fois-ci !

Le Lundi matin, notre vol étant à 7h30, on est levés de bonne heure avec le Papa Pingouin. On termine les derniers préparatifs, on déjeune rapidos debout, en se balançant d’un pied sur l’autre tellement on est impatients, on rentre les jouets dans la maison pour ne pas tenter les voleurs et devinez qui pionce pendant ce temps-là ? Devinez qui on doit réveiller pour une fois sur les coups de 5h40 ? Ben oui, notre Baptistou qui dort comme une souche… (c’est bien le moment de faire la grasse mat’ tiens !)

Le bib’ de lait avalé, la voiture chargée, nous partons à 6h tapantes.

Dans la voiture, mon doudou stresse.  Je commence à avoir l’habitude, il me fait le coup à chaque fois, avec lui, il faudrait partir 2 heures en avance « des fois que »… Mais notre voisine Léonne nous a dit de partir à 6h, car c’était large, alors pourquoi paniquer ?

De fait, nous arrivons à 6h20 pétantes, pas de bouchons ce matin dans la direction de l’aéroport (je reconnais que ce n’était pas gagné), on prend les bagages, un voyageur nous conseille obligeamment de nous pré-enregistrer aux caisses automatiques, on enregistre ensuite les bagages après une attente de près de…5 minutes et à 6h39, on est fin prêts ! (ça valait le coup de se stresser pas vrai !!)

Quand même, à Tahiti, c'est chouette, rien à voir avec les aéroports de métropole…

Nous avons donc le temps de boire un petit chocolat chaud et de manger un chti croissant. Baptiste fait des câlins à Winnie (qui est du voyage bien sûr !) car il pourrait avoir peur dans l’avion !

004-copie-1

On embarque tranquillement à 7h20, l’avion est déjà plein, Baptiste s’assoit à côté de son papa et moi je me glisse à côté d’un très gentil tahitien avec qui je discuterai de voyage pendant tout le trajet. 

011-copie-1

On rigole avec le Papou car cette fois-ci Baptiste a vu le décollage ET l’atterrissage (quand on était venus ici, il avait dormi à chaque fois au décollage !)

On arrive à 8h10 au tout petit aéroport de Huahine, accueillis avec le sourire par Sabrina, notre hôte. On récupère les bagages en…mettons…2 minutes (Huahine, encore plus rapide que Tahiti !!) et nous embarquons dans le pick-up de Sabrina, direction, « la capitale » Fare pour nous ravitailler. Nous arrivons ensuite enfin à Fare I'e où se trouve notre tente-safari de luxe !! (depuis le temps qu’on en rêvait !!)

017-copie-1

A l’arrivée, on est emballés. En fait, non, ce n’est pas le bon mot : on est émerveillés, béats de bonheur, les mots nous manquent tellement c’est beau et que c’est comme on se l'imaginait.

On passe le reste de la journée à découvrir notre petit paradis, à visiter notre très belle tente... 

040-copie-1.JPG

  032-copie-2.JPG 

à profiter de la terrasse et de la vue...

031-copie-1.JPG 

à manger dans notre fare pote'e, une sorte de cuisine d'extérieure...

018-copie-4.JPG

 

à nous baigner sur notre petite plage...

034 

à faire une sieste et à rêver devant le lagon rien qu’à nous...

046-copie-1.JPG

On fera même du kayak à 3 mais Baptiste et sa maman seront à moitié rassurés et la balade tournera court… (pauvre papou, des froussards dans sa famille !)

053-copie-1.JPG

 

Le soir, on se la joue à la cool en allant au resto de bonne heure (18h30 car le titou mange tôt).

On mangera dans une ambiance tamisée et dans un très bel endroit face au lagon. Un lieu idéal pour les amoureux mais comment dire, nous, on passera notre temps à nous relayer pour surveiller notre petit gars et on mangera chacun à notre tour en tête-à-tête avec nous-mêmes ! Mais ce n’est pas grave, on passera quand même une excellente soirée.

066

 

071

 

Notre chauffeur viendra nous ramener à notre campement vers 19h30 (rapide le resto avec un bout de chou, pas vrai !!) et après avoir un peu lu, joué et chanté, chacun ira dans son lit et extinction des feux à 20h30 ! (eh oui, pas de télé ni d’ordi au bout du monde !!)

Nous voici en route pour notre 1ère nuit quasi à la belle étoile, on fermera juste les moustiquaires et on regardera les étoiles et les lumières des phares avant de nous endormir…

Bonne nuit, on se retrouve très vite pour la suite !

Nana !

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 01:26

 

Chers familles, amis, collègues, voisins et illustres inconnus, de l’hémisphère nord et de l’hémisphère sud, je sais que vous attendez avec impatience les photos de notre voyage à Huahine ainsi que le récit de nos péripéties… (et certains en ont d'ailleurs déjà fait la demande avec insistance…)

 

Laissez-moi juste le temps de trier les photos, de faire de chouettes montages et de mettre tout ça en forme pour vous faire rêver un peu, pour croire, que, oui, vous y étiez vous aussi !

En attendant, je vous montre une petite photo de nous pour que vous vous rendiez bien compte qu’on était drôlement malheureux sans vous, perdus sur notre île… 

264.JPG

A très vite !

On vous embrasse !

Nana !

Partager cet article
Repost0